L'US Air Force dispose depuis août dernier d'une première unité opérationnelle dotée de douze exemplaires de ce chasseurs-bombardier dit "de cinquième génération", la 34ème escadrille de chasse, basée à Hill Air Force Base, dans l'Utah.

Son commandant, le lieutenant-colonel George Watkins, a indiqué à 'Aviation Week' que cette escadrille baptisée "Rude Rams" se prépare à son premier déploiement opérationnel à l'étranger.

Il s'agira de participer à l'un des déploiements d'avions de combat en Europe dans le cadre de ce que l'US Air Force qualifie de "Theater Security Package" (TSP), destiné à rassurer les alliés est-européens inquiets face à l'attitude considérée comme agressive de la Russie depuis l'annexion de la Crimée par Moscou en avril 2014.

Une responsable du Pentagone, la secrétaire à l'US Air Force, Deborah Lee James, a pour sa part confirmé mardi que le F-35A - la version "classique" du chasseur de Lockheed Martin issu du programme Joint Strike Fighter (JSF) - effectuerait son premier déploiement opérationnel "dans un avenir pas trop éloigné... peut-être l'été prochain".

Elle a confirmé que la destination serait bien l'Europe "pour aider les alliés de l'Otan à dissuader une agression russe", lors d'une intervention devant le centre de réflexion Atlantic Council à Washington, sans préciser le lieu du déploiement. Le corps américain des Marines dispose depuis 2015 d'une première unité opérationnelle de F-35B, la version à décollage et atterrissage verticaux. Elle devrait s'envoler en janvier pour le Japon.

L'US Air Force dispose depuis août dernier d'une première unité opérationnelle dotée de douze exemplaires de ce chasseurs-bombardier dit "de cinquième génération", la 34ème escadrille de chasse, basée à Hill Air Force Base, dans l'Utah. Son commandant, le lieutenant-colonel George Watkins, a indiqué à 'Aviation Week' que cette escadrille baptisée "Rude Rams" se prépare à son premier déploiement opérationnel à l'étranger. Il s'agira de participer à l'un des déploiements d'avions de combat en Europe dans le cadre de ce que l'US Air Force qualifie de "Theater Security Package" (TSP), destiné à rassurer les alliés est-européens inquiets face à l'attitude considérée comme agressive de la Russie depuis l'annexion de la Crimée par Moscou en avril 2014. Une responsable du Pentagone, la secrétaire à l'US Air Force, Deborah Lee James, a pour sa part confirmé mardi que le F-35A - la version "classique" du chasseur de Lockheed Martin issu du programme Joint Strike Fighter (JSF) - effectuerait son premier déploiement opérationnel "dans un avenir pas trop éloigné... peut-être l'été prochain". Elle a confirmé que la destination serait bien l'Europe "pour aider les alliés de l'Otan à dissuader une agression russe", lors d'une intervention devant le centre de réflexion Atlantic Council à Washington, sans préciser le lieu du déploiement. Le corps américain des Marines dispose depuis 2015 d'une première unité opérationnelle de F-35B, la version à décollage et atterrissage verticaux. Elle devrait s'envoler en janvier pour le Japon.