Le nombre de personnes sans emploi a progressé de 27 millions depuis le début de la crise financière, s'établissant désormais à plus de 200 millions, rapporte le quotidien allemand Der Spiegel. L'étude a été réalisée à l'occasion du Forum économique mondial qui s'ouvre la semaine prochaine à Davos (Suisse).Les principales victimes de la conjoncture sont les jeunes. À l'exception de l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse, aucun pays n'est parvenu à faire diminuer le chômage des jeunes en 2011, selon l'OIT

LeVif.be avec Belga

Le nombre de personnes sans emploi a progressé de 27 millions depuis le début de la crise financière, s'établissant désormais à plus de 200 millions, rapporte le quotidien allemand Der Spiegel. L'étude a été réalisée à l'occasion du Forum économique mondial qui s'ouvre la semaine prochaine à Davos (Suisse).Les principales victimes de la conjoncture sont les jeunes. À l'exception de l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse, aucun pays n'est parvenu à faire diminuer le chômage des jeunes en 2011, selon l'OIT LeVif.be avec Belga