En Allemagne en revanche, le nombre de naissances moyen est passé de 8,24 à 8,6, selon cette étude réalisée par le cabinet d'audit allemande BDO en collaboration avec le Hamburg Institute of International Economics.

D'après les auteurs, si l'Allemagne veut inverser ce déclin démographique, le taux de natalité doit augmenter d'au moins 23%.

Ils ont en outre souligné que le marché du travail allemand manquerait de façon significative de travailleurs qualifiés durant les deux prochaines décennies, suggérant que l'augmentation de l'activité professionnelle des migrants et des femmes pourrait combler la demande à venir.

En Allemagne en revanche, le nombre de naissances moyen est passé de 8,24 à 8,6, selon cette étude réalisée par le cabinet d'audit allemande BDO en collaboration avec le Hamburg Institute of International Economics.D'après les auteurs, si l'Allemagne veut inverser ce déclin démographique, le taux de natalité doit augmenter d'au moins 23%.Ils ont en outre souligné que le marché du travail allemand manquerait de façon significative de travailleurs qualifiés durant les deux prochaines décennies, suggérant que l'augmentation de l'activité professionnelle des migrants et des femmes pourrait combler la demande à venir.