Des mesures supplémentaires pourraient être prises, a ajouté dans un communiqué la porte-parole du ministère, Kerri Kupec. Le ministre William Barr avait dénoncé la veille les carences "pour sécuriser de manière adéquate" la prison où était détenu depuis début juillet Jeffrey Epstein, accusé d'agressions sexuelles sur mineures.