Cette mesure exceptionnelle sera en place "pendant deux jours", a précisé la responsable.

"Tous les Américains devraient être révoltés par le meurtre de George Floyd. Toutefois, les fenêtres brisées et les pillages sont en train d'éclipser (la conversation sur) les systèmes dysfonctionnels qui ont fait que nous en sommes là", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Tout comme plusieurs autres grandes villes américaines, Washington a été le théâtre dimanche de nouvelles manifestations dénonçant le racisme et les violences policières après le décès à Minneapolis aux mains d'un policier blanc, il y une semaine, de George Floyd, un homme noir de 46 ans.

Les rassemblements devant la Maison Blanche ont dégénéré dans la nuit, des voitures ont été brûlées et des commerces vandalisés.

Cette mesure exceptionnelle sera en place "pendant deux jours", a précisé la responsable. "Tous les Américains devraient être révoltés par le meurtre de George Floyd. Toutefois, les fenêtres brisées et les pillages sont en train d'éclipser (la conversation sur) les systèmes dysfonctionnels qui ont fait que nous en sommes là", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse. Tout comme plusieurs autres grandes villes américaines, Washington a été le théâtre dimanche de nouvelles manifestations dénonçant le racisme et les violences policières après le décès à Minneapolis aux mains d'un policier blanc, il y une semaine, de George Floyd, un homme noir de 46 ans. Les rassemblements devant la Maison Blanche ont dégénéré dans la nuit, des voitures ont été brûlées et des commerces vandalisés.