Interrogée par Sky News, Emma Rushton, une touriste britannique, raconte qu'elle buvait un vin chaud avec des amis quand le drame s'est produit. "Nous avons entendu un énorme bang et nous avons vu les illuminations de Noël à notre gauche tomber par terre", raconte-t-elle. "Ensuite nous avons vu le semi-remorque foncer sur la foule et les échoppes du marché, renversant tout sur son passage. Ensuite, tout est devenu noir."

"Il y avait beaucoup de cris et de hurlements. L'échoppe où nous avons acheté notre vin chaud était complètement démolie et il y avait des personnes qui enlevaient les planches en bois pour sortir les gens. Heureusement, ils ont réussi à sortir tous les gens qui étaient à l'intérieur", ajoute-t-elle, consciente d'avoir eu beaucoup de chance.

La chaîne allemande Deutsche Welle a également interrogé plusieurs témoins de la catastrophe, dont un réfugié syrien. "Nous avons entendu du verre se briser et nous avons vu des gens hurler, quelques-uns pleurer. Certains avaient le visage ensanglanté, ils étaient visiblement blessés. D'autres étaient assis par terre, ils étaient sur le point de s'évanouir", raconte-t-il.

J'ai fui la violence et la terreur

"C'est triste, car j'ai fui tout cela. La violence, la terreur, tout. J'espère que c'était quelqu'un qui avait bu. Je ne veux pas croire que c'est quelqu'un qui a délibérément foncé dans la foule, pour essayer de les tuer. J'espère toujours que c'était quelqu'un d'ivre", conclut-il.

Interrogé par la chaîne européenne Euronews, un touriste britannique raconte comment il a échappé de peu au camion meurtrier. "Nous quittions le marché de Noël quand le camion est arrivé. Il est passé juste à côté de ma copine et moi. Je pense qu'il m'a manqué de trois mètres. Il a déboulé par l'entrée, a renversé les barrières et puis a continué vers nous."

Interrogée par Sky News, Emma Rushton, une touriste britannique, raconte qu'elle buvait un vin chaud avec des amis quand le drame s'est produit. "Nous avons entendu un énorme bang et nous avons vu les illuminations de Noël à notre gauche tomber par terre", raconte-t-elle. "Ensuite nous avons vu le semi-remorque foncer sur la foule et les échoppes du marché, renversant tout sur son passage. Ensuite, tout est devenu noir.""Il y avait beaucoup de cris et de hurlements. L'échoppe où nous avons acheté notre vin chaud était complètement démolie et il y avait des personnes qui enlevaient les planches en bois pour sortir les gens. Heureusement, ils ont réussi à sortir tous les gens qui étaient à l'intérieur", ajoute-t-elle, consciente d'avoir eu beaucoup de chance.La chaîne allemande Deutsche Welle a également interrogé plusieurs témoins de la catastrophe, dont un réfugié syrien. "Nous avons entendu du verre se briser et nous avons vu des gens hurler, quelques-uns pleurer. Certains avaient le visage ensanglanté, ils étaient visiblement blessés. D'autres étaient assis par terre, ils étaient sur le point de s'évanouir", raconte-t-il. J'ai fui la violence et la terreur "C'est triste, car j'ai fui tout cela. La violence, la terreur, tout. J'espère que c'était quelqu'un qui avait bu. Je ne veux pas croire que c'est quelqu'un qui a délibérément foncé dans la foule, pour essayer de les tuer. J'espère toujours que c'était quelqu'un d'ivre", conclut-il.Interrogé par la chaîne européenne Euronews, un touriste britannique raconte comment il a échappé de peu au camion meurtrier. "Nous quittions le marché de Noël quand le camion est arrivé. Il est passé juste à côté de ma copine et moi. Je pense qu'il m'a manqué de trois mètres. Il a déboulé par l'entrée, a renversé les barrières et puis a continué vers nous."