"C'est la droite qui s'organise au niveau mondial", a lancé sur Twitter le député en annonçant l'organisation, pour la première fois au Brésil, d'une rencontre dans le cadre de la Conférence d'Action politique conservatrice (CPAC), qui a lieu tous les ans aux Etats-Unis.

"Nous posons les bases du conservatisme au Brésil pour mettre en oeuvre les réformes nécessaires et éviter un autre Venezuela dans la région", a poursuivi Eduardo Bolsonaro, farouchement opposé aux "gauchistes", comme son père.

La CPAC se réunit chaque année depuis 1974 aux Etats-Unis et rassemble des personnalités de l'aile ultra-conservatrice. L'édition brésilienne aura lieu à Sao Paulo les 11 et 12 octobre.

Eduardo Bolsonaro a fait savoir qu'il annoncerait ultérieurement le nom des personnalités présentes. Le député de 35 ans est proche de l'Américain d'ultra-droite Steve Bannon, ex-stratège du président américain Donald Trump. Steve Bannon l'avait désigné il y a quelques mois pour être l'un des dirigeants de The Movement (Le Mouvement), appelé à fédérer les droites populistes dans le monde.