La Belgique "se félicite que le président actuel, Joseph Kabila Kabange, renonce ainsi à un troisième mandat, comme le stipulent la Constitution et l'accord de la Saint-Sylvestre de décembre 2016", soulignent les Affaires étrangères dans un communiqué.

Un processus électoral "réellement crédible et inclusif (...) devrait permettre à tous les Congolais d'y participer et d'élire librement le candidat de leur choix", poursuit-on