"Ce sera une première depuis la création de la République. Des églises ont été restaurées ou rouvertes au public, mais aucune nouvelle église n'a pour l'heure été construite", a expliqué ce responsable sous couvert d'anonymat.

Les chrétiens sont ultra-minoritaires et parfois victimes d'attaques en Turquie, pays laïque à 99% musulman, où le régime est accusé par ses détracteurs de "dérive islamiste". Le gouvernement d'Ankara, qui espère rejoindre l'Union européenne, a dans cette perspective élargi les droits des minorités religieuses, restaurant églises, monastères et synagogues, et restituant certaines de leurs propriétés.

L'église doit être bâtie dans le quartier de Yesilköy, au bord de la mer de Marmara, sur un terrain accordé par la municipalité, a précisé le responsable. Sa construction, lancée dans les prochains mois, sera financée par une fondation défendant les droits des Syriaques (orthodoxes et catholiques) qui vivent pour la plupart dans le sud-est de la Turquie et dont le nombre est estimé à près de 20.000 personnes.

"Ce sera une première depuis la création de la République. Des églises ont été restaurées ou rouvertes au public, mais aucune nouvelle église n'a pour l'heure été construite", a expliqué ce responsable sous couvert d'anonymat. Les chrétiens sont ultra-minoritaires et parfois victimes d'attaques en Turquie, pays laïque à 99% musulman, où le régime est accusé par ses détracteurs de "dérive islamiste". Le gouvernement d'Ankara, qui espère rejoindre l'Union européenne, a dans cette perspective élargi les droits des minorités religieuses, restaurant églises, monastères et synagogues, et restituant certaines de leurs propriétés. L'église doit être bâtie dans le quartier de Yesilköy, au bord de la mer de Marmara, sur un terrain accordé par la municipalité, a précisé le responsable. Sa construction, lancée dans les prochains mois, sera financée par une fondation défendant les droits des Syriaques (orthodoxes et catholiques) qui vivent pour la plupart dans le sud-est de la Turquie et dont le nombre est estimé à près de 20.000 personnes.