La tempête Carmen, la troisième de la saison à s'abattre sur l'Europe occidentale, a fait un mort dimanche en France, selon les autorités.

Un homme d'une soixantaine d'années a été tué dimanche par la chute d'un arbre sur sa voiture près de Saint-Jean-Pied-de-Port, dans le sud-ouest de la France, selon la gendarmerie.

Carmen, la troisième tempête hivernale sur l'Europe après Ana et Bruno en décembre, était annoncée pour lundi matin en France. Dès dimanche après-midi, l'ouest du pays était touché par des pluies parfois soutenues accompagnées de vents violents, selon Météo-France.

"La dépression Carmen va évoluer en tempête durant la nuit en approchant des côtes françaises", avait précisé Météo-France, notant que ce type de "violente tempête hivernale" se produisait trois à quatre fois par an.

Selon Météo-France, à peine achevées les festivités de la nuit de la Saint-Sylvestre, le vent violent devait se généraliser rapidement lundi matin.

Les services météorologiques français avaient averti que les rafales de vent pourraient atteindre 150 km/h sur la façade atlantique.

D'autres régions de l'Hexagone pourraient être affectées dans le courant de la journée par la tempête.

La tempête Carmen a été baptisée d'après une liste de noms établie par ordre alphabétique établie par les services météorologiques espagnol, français et portugais.

La tempête Carmen, la troisième de la saison à s'abattre sur l'Europe occidentale, a fait un mort dimanche en France, selon les autorités.Un homme d'une soixantaine d'années a été tué dimanche par la chute d'un arbre sur sa voiture près de Saint-Jean-Pied-de-Port, dans le sud-ouest de la France, selon la gendarmerie.Carmen, la troisième tempête hivernale sur l'Europe après Ana et Bruno en décembre, était annoncée pour lundi matin en France. Dès dimanche après-midi, l'ouest du pays était touché par des pluies parfois soutenues accompagnées de vents violents, selon Météo-France."La dépression Carmen va évoluer en tempête durant la nuit en approchant des côtes françaises", avait précisé Météo-France, notant que ce type de "violente tempête hivernale" se produisait trois à quatre fois par an.Selon Météo-France, à peine achevées les festivités de la nuit de la Saint-Sylvestre, le vent violent devait se généraliser rapidement lundi matin. Les services météorologiques français avaient averti que les rafales de vent pourraient atteindre 150 km/h sur la façade atlantique. D'autres régions de l'Hexagone pourraient être affectées dans le courant de la journée par la tempête.La tempête Carmen a été baptisée d'après une liste de noms établie par ordre alphabétique établie par les services météorologiques espagnol, français et portugais.