Pourquoi la relecture des textes sacrés à la lumière de la modernité est-elle si compliquée dans la religion musulmane ?

Ce travail de modernisation est compliqué parce que peu de " docteurs de sciences islamiques " acceptent un regard historique sur le texte coranique qui, comme d'autres, comporte des versets moins acceptables. Je ne suis pas la seule à défendre ce point de vue. Lorsqu'il publie, en 1930, son ouvrage intitulé Notre femme dans la législation islamique et la société, le théologien Tahar Haddad considère qu'une lecture différente s'impose en fonction de l'évolution de la société. Il faut aussi envisager une critique des hadiths - les dires et faits du prophète Mahomet - qui comportent une multitude d'interdits pour le musulman.
...