Ces cinq dernières années, Koert Debeuf a vécu dans la ville agitée qu'est Le Caire. Dans un premier temps, il y a soutenu, pour la fraction libérale du parlement européen, les partis politiques fondés après le printemps arabe - du Maroc à l'Irak. Ensuite, il s'est fait un nom en tant qu'analyste politique et consultant indépendant. Aujourd'hui, il est de retour en Belgique. Ici, il reprendra la direction de la filiale européenne du Tahrir Institute for Middle East Policy. Ce think tank opère depuis Washington et souhaite intéresser les responsables politiques au Moyen-Orient.
...