La mission de l'Otan en Irak, qui compte quelques centaines de soldats, entraîne depuis octobre 2018 les forces de ce pays à la demande du gouvernement irakien pour empêcher le retour de l'Etat islamique.

"La mission de l'Otan continue mais les activités d'entraînement sont actuellement suspendues", a déclaré M. White.

M. White a par ailleurs confirmé que le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'était entretenu par téléphone avec le ministre américain de la Défense Mark Esper, après les récents événements.

La coalition antijihadistes emmenée par les Etats-Unis a réduit ses opérations et renforcé la sécurité de ses bases irakiennes, a également affirmé samedi à l'AFP à Bagdad un responsable américain.

La mission de l'Otan en Irak, qui compte quelques centaines de soldats, entraîne depuis octobre 2018 les forces de ce pays à la demande du gouvernement irakien pour empêcher le retour de l'Etat islamique. "La mission de l'Otan continue mais les activités d'entraînement sont actuellement suspendues", a déclaré M. White.M. White a par ailleurs confirmé que le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'était entretenu par téléphone avec le ministre américain de la Défense Mark Esper, après les récents événements.La coalition antijihadistes emmenée par les Etats-Unis a réduit ses opérations et renforcé la sécurité de ses bases irakiennes, a également affirmé samedi à l'AFP à Bagdad un responsable américain.