Publié à l'issue d'une réunion des dirigeants dans un golf à Watford, en banlieue de Londres, le texte relève aussi la "menace" que représentent "les actions agressives" de la Russie, tout en assurant être une alliance uniquement "défensive", qui "ne représente une menace pour aucun pays".