Les inondations et les glissements de terrain qui ont frappé Jakarta et les villes avoisinantes au Nouvel An ont tué au moins 60 personnes et ont provoqué le déplacement de plus de 36.000 habitants, selon l'agence nationale de lutte contre les catastrophes naturelles.

Il s'agit des pires précipitations depuis 1866, a précisé l'agence météorologique indonésienne. A l'aide de fusées éclairantes, les autorités ont lancé des opérations d'ensemencement des nuages afin de provoquer des averses au large de l'île de Java.

"Nous avons réussi à déclencher des pluies dans cette zone, ce qui a diminué les précipitations dans la grande région de Jakarta en termes de durée et d'intensité", a confirmé un responsable. Deux avions ont effectué 16 vols lundi pour disperser 26.600 kilos de sel et provoquer des précipitations. Ces opérations pourraient se prolonger dans les prochains jours.

AFP

Les inondations et les glissements de terrain qui ont frappé Jakarta et les villes avoisinantes au Nouvel An ont tué au moins 60 personnes et ont provoqué le déplacement de plus de 36.000 habitants, selon l'agence nationale de lutte contre les catastrophes naturelles. Il s'agit des pires précipitations depuis 1866, a précisé l'agence météorologique indonésienne. A l'aide de fusées éclairantes, les autorités ont lancé des opérations d'ensemencement des nuages afin de provoquer des averses au large de l'île de Java. "Nous avons réussi à déclencher des pluies dans cette zone, ce qui a diminué les précipitations dans la grande région de Jakarta en termes de durée et d'intensité", a confirmé un responsable. Deux avions ont effectué 16 vols lundi pour disperser 26.600 kilos de sel et provoquer des précipitations. Ces opérations pourraient se prolonger dans les prochains jours.AFP