"Je lui souhaite tout le succès possible", a dit l'acteur irlandais de 66 ans, interrogé par l'AFP à propos de la jeune égérie de la lutte pour le climat.

Interrogé sur l'âge de Greta Thunberg, qui a 16 ans, l'acteur a estimé qu'elle n'était pas trop jeune pour mener ce combat. "Bien sûr que non" (elle n'est pas trop jeune, ndlr), a-t-il réagi. "C'est une voix très forte pour la jeunesse qui a peur", a-t-il en outre estimé.

Interrogé sur ce qu'il fallait selon lui faire pour sauver la planète, l'acteur, qui a reçu un hommage vendredi soir en ouverture du festival, a rappelé qu'il avait réalisé avec son épouse un documentaire intitulé "Poisoning Paradise", présenté hors compétition à Cannes en 2018.

"Ce film parle des effets des OGM, de Monsanto, de BASF et de ce type d'agriculture qui a un effet très profond sur la communauté de l'île où je vis" à Hawaï, a déclaré l'acteur, qui a une soixantaine de films à son actif.

"Malheureusement, nous avons un président qui pense que le changement climatique n'existe pas et qui fait reculer plusieurs mouvements en faveur de l'environnement", a-t-il ajouté en allusion au président américain Donald Trump. Il a appelé à "s'engager dans des communautés locales" pour "dénoncer les injustices" environnementales.

L'acteur a également qualifié de "désolant ce qui se passe actuellement en Amazonie", plus grande forêt tropicale du monde dévastée par des incendies.