Marine Le Pen, candidate malheureuse du deuxième tour de la présidentielle française en mai dernier, a salué "le résultat historique" de l'AfD. "C'est un nouveau symbole du réveil des peuples européens", a-t-elle écrit sur le réseau de microblogging Twitter.

Tom Van Grieken se félicite quant à lui du fait que l'AfD est "incontestablement le grand vainqueur du scrutin". "En plus de la condamnation sans ambage de la 'politique des frontières ouvertes', ce résultat est une sanction contre la manière avec laquelle la CSU a essayé de se distancier de la politique laxiste menée par ce gouvernement."

Le parti d'extrême droite flamand demande aux politiques belges de tirer les leçons de ce scrutin en menant une "politique migratoire ferme".

Le Néerlandais Geert Wilders, le chef du Parti de la liberté (PVV), s'est également réjoui de la performance électorale de l'AfD. "Le PVV est 2e aux Pays-Bas, le FN est 2e en France, le FPÖ est 2e en Autriche, l'AfD est 3e en Allemagne. Le message est clair. Nous ne sommes pas des nations islamiques", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Belga

Marine Le Pen, candidate malheureuse du deuxième tour de la présidentielle française en mai dernier, a salué "le résultat historique" de l'AfD. "C'est un nouveau symbole du réveil des peuples européens", a-t-elle écrit sur le réseau de microblogging Twitter. Tom Van Grieken se félicite quant à lui du fait que l'AfD est "incontestablement le grand vainqueur du scrutin". "En plus de la condamnation sans ambage de la 'politique des frontières ouvertes', ce résultat est une sanction contre la manière avec laquelle la CSU a essayé de se distancier de la politique laxiste menée par ce gouvernement." Le parti d'extrême droite flamand demande aux politiques belges de tirer les leçons de ce scrutin en menant une "politique migratoire ferme". Le Néerlandais Geert Wilders, le chef du Parti de la liberté (PVV), s'est également réjoui de la performance électorale de l'AfD. "Le PVV est 2e aux Pays-Bas, le FN est 2e en France, le FPÖ est 2e en Autriche, l'AfD est 3e en Allemagne. Le message est clair. Nous ne sommes pas des nations islamiques", a-t-il écrit sur son compte Twitter.Belga