Kim Wall est morte à la suite d'une dépressurisation du sous-marin, affirme Peter Madsen

L'inventeur danois Peter Madsen, jugé depuis jeudi pour le meurtre dans son sous-marin de la journaliste suédoise Kim Wall en août 2017, a affirmé à l'audience que la jeune femme avait succombé à une soudaine dépressurisation de l'habitacle du submersible.

Peter Madsen © Belga

La chute de pression d'air a créé un phénomène d'aspiration qui a fait tomber le panneau de l'écoutille, piégeant Kim Wall dans le sous-marin qui s'est alors empli d'échappements toxiques alors que Peter Madsen se trouvait sur le pont, impuissant, a-t-il raconté à la cour.

Lees meer...