Le bureau du procureur général d'Istanbul a demandé mardi l'émission de mandats d'arrêt contre Ahmed al-Assiri et Saud al-Qahtani, les soupçonnant de "faire partie des planificateurs" du meurtre, selon la requête écrite envoyée par le parquet à un tribunal.