"Si l'on garde à l'esprit que la paix et un engagement inébranlable envers les droits de l'Homme sont dans notre intérêt collectif, le meurtre de Jamal Khashoggi dans une enceinte diplomatique doit tous nous inquiéter", a déclaré M. Mattis lors d'une conférence annuelle de sécurité.

"Lorsqu'une nation cesse de respecter les normes internationales et la loi, elle affaiblit la stabilité régionale au moment où elle est la plus nécessaire", a ajouté le chef du Pentagone qui jusque là s'était montré très discret sur cette affaire, tandis que le président Donald Trump et le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo montaient en première ligne.

Enregistrements vidéo et audio du déroulement du meurtre

Les Etats-Unis viennent de recevoir de nouvelles informations sur l'enquête. Jeudi, la directrice de la CIA Gina Haspel a présenté à M. Trump "ses conclusions et ses analyses de son voyage en Turquie", où elle a échangé avec les responsables de l'enquête, selon un responsable américain.

Selon la presse turque, Ankara a partagé avec Mme Haspel des enregistrements vidéo et audio du déroulement du meurtre de Khashoggi. Critique du puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, surnommé MBS, Jamal Khashoggi a été tué dans le consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre. Ce meurtre, qui a terni l'image du prince Mohammed, a suscité une vague de critiques internationales et affecté les relations de Washington avec le royaume, sur lequel les Etats-Unis s'appuient beaucoup pour contrer l'influence de l'Iran dans la région et défendre la sécurité d'Israël.

"Si l'on garde à l'esprit que la paix et un engagement inébranlable envers les droits de l'Homme sont dans notre intérêt collectif, le meurtre de Jamal Khashoggi dans une enceinte diplomatique doit tous nous inquiéter", a déclaré M. Mattis lors d'une conférence annuelle de sécurité. "Lorsqu'une nation cesse de respecter les normes internationales et la loi, elle affaiblit la stabilité régionale au moment où elle est la plus nécessaire", a ajouté le chef du Pentagone qui jusque là s'était montré très discret sur cette affaire, tandis que le président Donald Trump et le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo montaient en première ligne. Les Etats-Unis viennent de recevoir de nouvelles informations sur l'enquête. Jeudi, la directrice de la CIA Gina Haspel a présenté à M. Trump "ses conclusions et ses analyses de son voyage en Turquie", où elle a échangé avec les responsables de l'enquête, selon un responsable américain. Selon la presse turque, Ankara a partagé avec Mme Haspel des enregistrements vidéo et audio du déroulement du meurtre de Khashoggi. Critique du puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, surnommé MBS, Jamal Khashoggi a été tué dans le consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre. Ce meurtre, qui a terni l'image du prince Mohammed, a suscité une vague de critiques internationales et affecté les relations de Washington avec le royaume, sur lequel les Etats-Unis s'appuient beaucoup pour contrer l'influence de l'Iran dans la région et défendre la sécurité d'Israël.