Environ 600.000 personnes se trouvent dans les zones qui n'ont pas été reprises par les forces irakiennes dans la partie ouest de Mossoul, dont 400.000 dans la Vieille ville, a expliqué par téléphone aux médias à Genève Bruno Geddo, depuis l'Irak.

Environ 600.000 personnes se trouvent dans les zones qui n'ont pas été reprises par les forces irakiennes dans la partie ouest de Mossoul, dont 400.000 dans la Vieille ville, a expliqué par téléphone aux médias à Genève Bruno Geddo, depuis l'Irak.