Pourquoi pas un ou une ministre du Bonheur ? Pourquoi pas le droit au bonheur coulé dans la Constitution ? C'est la quête de Murielle van Boxem of Drax- Hilton, fondatrice en 2010 de la Ligue mondiale pour le droit au bonheur (LMDB). Des pays intègrent cette notion dans leurs lois fondamentales : Etats-Unis, Brésil, Japon, Corée du Sud, Bhoutan et France (dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1798). Ils voient le bonheur comme un but à atteindre et auquel doivent contribuer les institutions mises en place. Ce droit est-il seulement respecté ?
...