Dans le pays, 12 des 14 régions ont été frappées par des pluies diluviennes qui ont provoqué une rapide montée des eaux, des glissements de terrain et la crue des rivières, notamment celle du fleuve Irrawaddy (sud-ouest). L'aide internationale a été renforcée ces derniers jours après une demande officielle du gouvernement. D'après le quotidien Global New Light of Myanmar, le nouveau bilan des autorités fait état de plus de 100 morts et près d'un million de personnes affectées dans tout le pays. Par ailleurs, plus de 486.000 hectares de rizières sont actuellement sous l'eau, dont plus de 430.000 hectares détruits par les inondations, a ajouté le journal. Les ONG redoutent des problèmes d'eau potable et de nourriture dans les semaines à venir.

Dans le pays, 12 des 14 régions ont été frappées par des pluies diluviennes qui ont provoqué une rapide montée des eaux, des glissements de terrain et la crue des rivières, notamment celle du fleuve Irrawaddy (sud-ouest). L'aide internationale a été renforcée ces derniers jours après une demande officielle du gouvernement. D'après le quotidien Global New Light of Myanmar, le nouveau bilan des autorités fait état de plus de 100 morts et près d'un million de personnes affectées dans tout le pays. Par ailleurs, plus de 486.000 hectares de rizières sont actuellement sous l'eau, dont plus de 430.000 hectares détruits par les inondations, a ajouté le journal. Les ONG redoutent des problèmes d'eau potable et de nourriture dans les semaines à venir.