"Quand nous avons appris la semaine dernière que des femmes s'étaient vu offrir de l'argent pour faire de fausses accusations contre le procureur spécial, nous avons immédiatement demandé au FBI d'enquêter", a déclaré le porte-parole du procureur Mueller, Peter Carr. Le journal The Hill a rapporté avoir été contacté, comme d'autres médias américains, par une femme qui s'est présentée comme ayant travaillé dans les années 1970 avec Robert Mueller. Dans un e-mail, elle leur a dit qu'un homme lui avait offert 20.000 dollars pour accuser le procureur de harcèlement et d'agression sexuelle. Cet homme s'est présenté comme un collaborateur d'un lobbyiste et présentateur radio d'extrême droite, Jack Burkman, leur a encore écrit cette femme sans révéler son identité.

Or, Jack Burkman a assuré le 20 octobre sur sa page Facebook qu'il détenait des informations explosives sur le procureur Mueller. L'accusant d'alcoolisme, il a assuré disposer de sept témoignages de femmes ayant été agressées par le magistrat au cours des quarante dernières années. Ancien directeur du FBI, Robert Mueller a été chargé en 2017 d'enquêter notamment sur les soupçons de collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump lors de la présidentielle de 2016. Son enquête irrite fortement le milliardaire qui se dit victime d'une "chasse aux sorcières".

"Quand nous avons appris la semaine dernière que des femmes s'étaient vu offrir de l'argent pour faire de fausses accusations contre le procureur spécial, nous avons immédiatement demandé au FBI d'enquêter", a déclaré le porte-parole du procureur Mueller, Peter Carr. Le journal The Hill a rapporté avoir été contacté, comme d'autres médias américains, par une femme qui s'est présentée comme ayant travaillé dans les années 1970 avec Robert Mueller. Dans un e-mail, elle leur a dit qu'un homme lui avait offert 20.000 dollars pour accuser le procureur de harcèlement et d'agression sexuelle. Cet homme s'est présenté comme un collaborateur d'un lobbyiste et présentateur radio d'extrême droite, Jack Burkman, leur a encore écrit cette femme sans révéler son identité. Or, Jack Burkman a assuré le 20 octobre sur sa page Facebook qu'il détenait des informations explosives sur le procureur Mueller. L'accusant d'alcoolisme, il a assuré disposer de sept témoignages de femmes ayant été agressées par le magistrat au cours des quarante dernières années. Ancien directeur du FBI, Robert Mueller a été chargé en 2017 d'enquêter notamment sur les soupçons de collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump lors de la présidentielle de 2016. Son enquête irrite fortement le milliardaire qui se dit victime d'une "chasse aux sorcières".