Deux personnes sont mortes au nord de Lombok et une autre dans l'est de l'île, a affirmé le porte-parole de l'agence indonésienne pour la gestion des catastrophes.

"Ce fut un séisme très puissant", a affirmé Zainul Majdi, le gouverneur de la province de Nusa Tenggara occidental, dont Lombok fait partie.

La secousse a été enregistrée à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de l'île de Lombok. Située à l'est de Bali, l'île borde est également populaire auprès des touristes étrangers.

La vigilance est de mise dans l'éventualité d'un tsunami, comme en 2004 quand 220.000 personnes ont péri dans le raz-de-marée suivant un tremblement de terre.

Deux personnes sont mortes au nord de Lombok et une autre dans l'est de l'île, a affirmé le porte-parole de l'agence indonésienne pour la gestion des catastrophes. "Ce fut un séisme très puissant", a affirmé Zainul Majdi, le gouverneur de la province de Nusa Tenggara occidental, dont Lombok fait partie. La secousse a été enregistrée à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de l'île de Lombok. Située à l'est de Bali, l'île borde est également populaire auprès des touristes étrangers. La vigilance est de mise dans l'éventualité d'un tsunami, comme en 2004 quand 220.000 personnes ont péri dans le raz-de-marée suivant un tremblement de terre.