L'incendie qui s'était déclaré samedi près de Gois a été "maîtrisé", a annoncé le commandant des opérations Carlos Tavares, en précisant toutefois que certains foyers pouvaient encore reprendre.

Le feu, qui a touché également les communes voisines de Pampilhosa da Serra et Arganil, était circonscrit à l'intérieur d'un périmètre contrôlé par les pompiers, d'une surface estimée à 20.000 hectares, a-t-il précisé.

L'incendie de Gois était le deuxième plus important de la région après celui de Pedrogao Grande, qui avait démarré samedi et consumé quelque 30.000 hectares de forêt et broussaille, avant d'être contrôlé mercredi en début de soirée.

Près de 2.400 pompiers au total restaient mobilisés pour venir à bout de ces deux incendies, alors que le reste du pays connaissait lui aussi un répit sur le front des feux de forêt.

L'incendie qui s'était déclaré samedi près de Gois a été "maîtrisé", a annoncé le commandant des opérations Carlos Tavares, en précisant toutefois que certains foyers pouvaient encore reprendre.Le feu, qui a touché également les communes voisines de Pampilhosa da Serra et Arganil, était circonscrit à l'intérieur d'un périmètre contrôlé par les pompiers, d'une surface estimée à 20.000 hectares, a-t-il précisé.L'incendie de Gois était le deuxième plus important de la région après celui de Pedrogao Grande, qui avait démarré samedi et consumé quelque 30.000 hectares de forêt et broussaille, avant d'être contrôlé mercredi en début de soirée.Près de 2.400 pompiers au total restaient mobilisés pour venir à bout de ces deux incendies, alors que le reste du pays connaissait lui aussi un répit sur le front des feux de forêt.