Cette interruption va toucher de très nombreux voyageurs qui devaient prendre le train ce vendredi et au cours du week-end, moment critique où de nombreux vacanciers rentrent à Paris et d'autres quittent la capitale.

"Les personnes qui peuvent reporter leur voyage, il faut qu'elles le reportent", a déclaré à la presse un responsable de la SNCF Alain Krakovitch, devant la gare.

De nombreux voyageurs attendaient dans la gare, trainant leurs valises ou assis sur leurs sacs, penchés sur leurs téléphones mobiles ou le nez vers les tableaux d'affichage.

L'interruption serait due à "un incendie sur un poste électrique appartenant à RTE", le réseau de transport d'électricité, a annoncé sur Twitter la SNCF, ajoutant que "nos équipes techniques sont en cours d'intervention".

Mais il y aura de très fortes perturbations de trafic jusqu'en fin de journée, a prévenu la société, alors que de très nombreux passagers étaient attendus sur la quai en cette journée caniculaire à Paris, où la température avoisine les 35 degrés.

La gare dessert notamment les villes Nantes, Bordeaux, Rennes, est utilisée par les vacanciers à destination du littoral atlantique.

Le poste électrique se trouve près de Versailles, une ville de la banlieue parisienne. Sur Twitter, de nombreux internautes publiaient des photos et vidéos d'un panache de fumée noire au-dessus de la ville et à proximité des voies ferrées, les présentant comme prises à proximité du lieu de l'incendie.

Cette installation est "un poste racine, très important", qui affecte aussi les installations de secours de la gare, a expliqué un autre responsable de la SNCF, Patrick Jeantet, ajoutant que la compagnie travaillait à un plan pour faire passer certains trains de grande lignes par une autre gare plus petite, Austerlitz.

D'autre part, la SNCF va oeuvrer pour faire circuler un nombre réduit de trains à Montparnasse, dans la journée.

Cette même gare Montparnasse avait subi une importante avarie il y a pile un an, avec le trafic interrompu pendant le week-end du chassé-croisé estival à cause d'une panne de signalisation, plaçant le transporteur sur la sellette et forçant le gouvernement à réagir.

Parallèlement, les voyageurs empruntant le tunnel sous la Manche devaient s'armer de patience, avec des retards d'environ une heure et demie vendredi matin en raison de problèmes de climatisation provoqués par la vague de chaleur.

Cette interruption va toucher de très nombreux voyageurs qui devaient prendre le train ce vendredi et au cours du week-end, moment critique où de nombreux vacanciers rentrent à Paris et d'autres quittent la capitale."Les personnes qui peuvent reporter leur voyage, il faut qu'elles le reportent", a déclaré à la presse un responsable de la SNCF Alain Krakovitch, devant la gare.De nombreux voyageurs attendaient dans la gare, trainant leurs valises ou assis sur leurs sacs, penchés sur leurs téléphones mobiles ou le nez vers les tableaux d'affichage.L'interruption serait due à "un incendie sur un poste électrique appartenant à RTE", le réseau de transport d'électricité, a annoncé sur Twitter la SNCF, ajoutant que "nos équipes techniques sont en cours d'intervention".Mais il y aura de très fortes perturbations de trafic jusqu'en fin de journée, a prévenu la société, alors que de très nombreux passagers étaient attendus sur la quai en cette journée caniculaire à Paris, où la température avoisine les 35 degrés.La gare dessert notamment les villes Nantes, Bordeaux, Rennes, est utilisée par les vacanciers à destination du littoral atlantique. Le poste électrique se trouve près de Versailles, une ville de la banlieue parisienne. Sur Twitter, de nombreux internautes publiaient des photos et vidéos d'un panache de fumée noire au-dessus de la ville et à proximité des voies ferrées, les présentant comme prises à proximité du lieu de l'incendie.Cette installation est "un poste racine, très important", qui affecte aussi les installations de secours de la gare, a expliqué un autre responsable de la SNCF, Patrick Jeantet, ajoutant que la compagnie travaillait à un plan pour faire passer certains trains de grande lignes par une autre gare plus petite, Austerlitz.D'autre part, la SNCF va oeuvrer pour faire circuler un nombre réduit de trains à Montparnasse, dans la journée.Cette même gare Montparnasse avait subi une importante avarie il y a pile un an, avec le trafic interrompu pendant le week-end du chassé-croisé estival à cause d'une panne de signalisation, plaçant le transporteur sur la sellette et forçant le gouvernement à réagir.Parallèlement, les voyageurs empruntant le tunnel sous la Manche devaient s'armer de patience, avec des retards d'environ une heure et demie vendredi matin en raison de problèmes de climatisation provoqués par la vague de chaleur.