Le Premier ministre a également souligné que cette décision ne préjugeait "en rien" des suites que donnera la justice aux plaintes visant le secrétaire d'Etat à la Fonction publique "et dont il conteste le bien fondé", selon le communiqué.

"François Fillon salue le courage et le sens des responsabilités de Georges Tron qui a ainsi fait prévaloir l'intérêt général. Cette décision lui permettra d'assurer désormais sa défense en toute liberté", conclut-il.

Georges Tron, 53 ans, est accusé d'agressions sexuelles par deux ex-employées municipales de Draveil (sud de Paris), ville dont il est le maire. Une enquête judiciaire est ouverte depuis cette semaine et les deux plaignantes ont maintenu jeudi leurs accusations devant les enquêteurs.

Le Vif.be, avec Belga

Le Premier ministre a également souligné que cette décision ne préjugeait "en rien" des suites que donnera la justice aux plaintes visant le secrétaire d'Etat à la Fonction publique "et dont il conteste le bien fondé", selon le communiqué. "François Fillon salue le courage et le sens des responsabilités de Georges Tron qui a ainsi fait prévaloir l'intérêt général. Cette décision lui permettra d'assurer désormais sa défense en toute liberté", conclut-il. Georges Tron, 53 ans, est accusé d'agressions sexuelles par deux ex-employées municipales de Draveil (sud de Paris), ville dont il est le maire. Une enquête judiciaire est ouverte depuis cette semaine et les deux plaignantes ont maintenu jeudi leurs accusations devant les enquêteurs. Le Vif.be, avec Belga