Comme dans de nombreux de pays, les infections ont connu en France une progression fulgurante sous la poussée du variant Omicron, extrêmement contagieux. Mais il s'avère moins dangereux que les précédents variants du virus et les patients qu'il contamine restent moins longtemps à l'hôpital que ceux infectés par le variant Delta, selon le gouvernement français.

Le nombre de nouveaux cas confirmés s'élève à 368.149, un nouveau record si l'on ne prend en compte que les relevés communiqués chaque soir, selon les derniers chiffres communiqués mardi soir par l'agence nationale Santé publique France. Mais ces données peuvent être revues par les autorités sanitaires, qui ont ainsi établi a posteriori que le cap des 400.000 nouveaux cas (409.370) avait été franchi le 3 janvier.

Les hôpitaux français accueillent 23.371 patients atteints du Covid (dont 3.149 ont été admis en 24 heures), contre environ 19.600 il y a une semaine. Le nombre de patients continue également d'augmenter en soins critiques, qui traitent les cas les plus graves, notamment en réanimation, avec 3.969 malades, dont 492 nouvelles admissions. Cet indicateur très surveillé n'a cessé de progresser depuis le début de la cinquième vague de l'épidémie de Covid en France, en novembre dernier. En 24 heures, 270 personnes ont été emportées par la maladie, portant le nombre total de décès à 125.988 depuis le début de l'épidémie.

A l'étranger, le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 a franchi mardi un nouveau record aux Etats-Unis à près de 146.000, selon les autorités. Au Royaume-Uni, ils étaient près de 18.000 jeudi dernier, selon des chiffres officiels, soit 50% de plus en une semaine et un plus haut depuis février.

La pandémie a fait près de 5.5 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi par l'AFP à partir de sources officielles.

Comme dans de nombreux de pays, les infections ont connu en France une progression fulgurante sous la poussée du variant Omicron, extrêmement contagieux. Mais il s'avère moins dangereux que les précédents variants du virus et les patients qu'il contamine restent moins longtemps à l'hôpital que ceux infectés par le variant Delta, selon le gouvernement français.Le nombre de nouveaux cas confirmés s'élève à 368.149, un nouveau record si l'on ne prend en compte que les relevés communiqués chaque soir, selon les derniers chiffres communiqués mardi soir par l'agence nationale Santé publique France. Mais ces données peuvent être revues par les autorités sanitaires, qui ont ainsi établi a posteriori que le cap des 400.000 nouveaux cas (409.370) avait été franchi le 3 janvier.Les hôpitaux français accueillent 23.371 patients atteints du Covid (dont 3.149 ont été admis en 24 heures), contre environ 19.600 il y a une semaine. Le nombre de patients continue également d'augmenter en soins critiques, qui traitent les cas les plus graves, notamment en réanimation, avec 3.969 malades, dont 492 nouvelles admissions. Cet indicateur très surveillé n'a cessé de progresser depuis le début de la cinquième vague de l'épidémie de Covid en France, en novembre dernier. En 24 heures, 270 personnes ont été emportées par la maladie, portant le nombre total de décès à 125.988 depuis le début de l'épidémie.A l'étranger, le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 a franchi mardi un nouveau record aux Etats-Unis à près de 146.000, selon les autorités. Au Royaume-Uni, ils étaient près de 18.000 jeudi dernier, selon des chiffres officiels, soit 50% de plus en une semaine et un plus haut depuis février.La pandémie a fait près de 5.5 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi par l'AFP à partir de sources officielles.