"La présence d'un animal de l'espèce tigre s'avère désormais exclue", a expliqué la préfecture, citant notamment une expertise menée par l'organisme français en charge de la faune sauvage. "Le félin (...) est toujours recherché", ont ajouté les autorités.

"La présence d'un animal de l'espèce tigre s'avère désormais exclue", a expliqué la préfecture, citant notamment une expertise menée par l'organisme français en charge de la faune sauvage. "Le félin (...) est toujours recherché", ont ajouté les autorités.