"Le nombre des victimes a atteint 220 morts et celui des blessés dépasse les 1.500 personnes", a-t-il affirmé. Ces bilans, provisoires, pourraient augmenter vu l'intensité des secousses enregistrées.

Deux séismes d'une magnitude de 6,2 et 6, dont les épicentres se trouvaient respectivement à Ahar et Varzeghan, à une soixantaine de kilomètres de Tabriz, ont frappé la région à 16H53 (12H23 GMT) et 17H04 (12H34 GMT).

L'Iran est situé sur plusieurs failles sismiques importantes et a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs. Le séisme le plus meutrier ces dernières années a tué 31.000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam (sud) en décembre 2003.

Avec Belga.

"Le nombre des victimes a atteint 220 morts et celui des blessés dépasse les 1.500 personnes", a-t-il affirmé. Ces bilans, provisoires, pourraient augmenter vu l'intensité des secousses enregistrées. Deux séismes d'une magnitude de 6,2 et 6, dont les épicentres se trouvaient respectivement à Ahar et Varzeghan, à une soixantaine de kilomètres de Tabriz, ont frappé la région à 16H53 (12H23 GMT) et 17H04 (12H34 GMT). L'Iran est situé sur plusieurs failles sismiques importantes et a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs. Le séisme le plus meutrier ces dernières années a tué 31.000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam (sud) en décembre 2003. Avec Belga.