Famine au Yémen: plus de 17 millions de personnes ont besoin d'une aide vitale

16/03/17 à 07:12 - Mise à jour à 07:50

Source: Belga

Plus de 17 millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire grave au Yémen, qui a besoin d'une aide d'urgence afin d'éviter la famine, a alerté la FAO mercredi.

Famine au Yémen: plus de 17 millions de personnes ont besoin d'une aide vitale

© REUTERS

Dans ce pays ravagé par la guerre depuis deux ans, deux tiers de la population sont confrontés à des souffrances liées à la faim et nécessitent une aide vitale pour leur survie et leurs moyens d'existence, a indiqué l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture dans un communiqué reçu à Paris.

Deux gouvernorats, Taïz et Al Hudaydah, qui accueillent près d'un quart de la population yéménite, risquent de "sombrer dans la famine" si aucune aide humanitaire n'est apportée, précise la FAO. Théâtres d'intenses actes de violences depuis deux ans, ces deux gouvernorats présentent les taux les plus élevés de malnutrition aigüe dans le pays, avec des chiffres allant de 17% à Taïz à 25% à Al Hudaydah.

Or, le "seuil d'urgence" fixé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est de 15%. Les combats ont notamment sévèrement endommagé Al Hudaydah, le plus grand port yéménite le long de la Mer Rouge, alors que le pays dépend à 90% de l'importation de denrées (transitant notamment par ce port) pour son alimentation.

Par ailleurs, bateaux, filets et équipements de pêche ont été détruits ou interdits d'accès. La FAO estime à deux millions le nombre de ménages travaillant dans le secteur agricole qui n'ont accès ni aux semences, ni aux engrais ni au carburant nécessaire à leurs systèmes d'irrigation. Les prix élevés du carburant notamment rendent l'irrigation très couteuse.