Une page Facebook vous semble contraire à la politique du réseau social, ou du moins elle heurte votre sensibilité, vous pouvez la signaler. Mais si la marche à suivre peut sembler relativement simple, c'est l'absence de feedback réel ou de possibilité de contacter quelqu'un autrement que par le formulaire du site qui est frustrant. Autant le savoir avant de commencer...

Pour signaler une page, il vous faut aller sur la page en question, et cliquer sur les "trois petits points" en haut de celle-ci. Vous obtiendrez alors un menu déroulant avec "Signaler la page".

Après cela, vous devez justifier votre signalisation et vous avez ainsi le choix entre différentes options telles que "Je ne l'aime pas", "Elle me harcèle ou harcèle une connaissance", "Je pense qu'elle n'a rien à faire sur Facebook" ou encore "Il s'agit d'une arnaque" et "Je pense que c'est une utilisation non autorisée de ma propriété intellectuelle".

Choisissez l'option la plus adéquate, cochez et voici une nouvelle fenêtre vous demandant de préciser votre choix jusqu'à arriver sur la fenêtre "Ce que vous pouvez faire".

Soyons honnêtes, les choix offerts sont loin d'être satisfaisants... Et vous ne pouvez presque rien faire puisque Facebook proposera simplement de bloquer la page ou de ne plus voir son contenu (un peu la politique de l'autruche "ce que je ne vois pas n'existe pas"). Au mieux vous pouvez demander que les informations soient étudiées.

En cas d'étude du contenu, vous aurez au mieux une réponse automatique (après examen) comme quoi non ce n'est pas contraire à la politique du réseau social (retour aux options "bloquer" ou "Ne plus voir").

Si après examen il s'avère que le contenu va bien à l'encontre des standards de la communauté facebookienne, vous aurez droit au message suivant : "Nous avons examiné la Page que vous avez signalée car il/elle montre une personne s'infligeant des blessures (dans le cas ici d'un signalement de page incitant aux automutilations et au suicide, NDLR). Nous avons déterminé qu'il allait à l'encontre de nos Standards de la communauté et l'avons supprimé. Nous vous remercions pour le signalement que vous nous avez adressé. Nous avons informé (l'auteur du contenu) de la suppression de sa Page sans lui dire qui l'a signalée."

Cela peut représenter une petite victoire, mais en réalité ce n'est que du vent car bien que soit disant supprimée, dans l'exemple pris la page est toujours en ligne près d'un mois après les signalements.

Et que se passe-t-il si quelqu'un publie une photo de vous et que vous ne le désirez pas? La réponse est sensiblement la même: rien (ou presque). Car après avoir signalé la publication, le site vous demandera pourquoi vous ne voulez pas voir cette photo de vous (avec les options suivantes : Parce c'est une mauvaise photo de moi, C'est inapproprié, Elle me rend triste, C'est gênant ou Autre).

Les seules solutions proposées seront d'envoyer un message à la personne pour résoudre le problème, de demander à la personne de retirer la photo, ou de bloquer la personne... retour à la case départ, le serpent qui se mord la queue.

Moralité, la suppression d'une publication montrant un sein ou d'un tableau connu représentant "l'origine du monde" se fera bien plus rapidement que celle d'un contenu incitant les jeunes à l'automutilation et au suicide...

Une page Facebook vous semble contraire à la politique du réseau social, ou du moins elle heurte votre sensibilité, vous pouvez la signaler. Mais si la marche à suivre peut sembler relativement simple, c'est l'absence de feedback réel ou de possibilité de contacter quelqu'un autrement que par le formulaire du site qui est frustrant. Autant le savoir avant de commencer...Pour signaler une page, il vous faut aller sur la page en question, et cliquer sur les "trois petits points" en haut de celle-ci. Vous obtiendrez alors un menu déroulant avec "Signaler la page".Après cela, vous devez justifier votre signalisation et vous avez ainsi le choix entre différentes options telles que "Je ne l'aime pas", "Elle me harcèle ou harcèle une connaissance", "Je pense qu'elle n'a rien à faire sur Facebook" ou encore "Il s'agit d'une arnaque" et "Je pense que c'est une utilisation non autorisée de ma propriété intellectuelle".Choisissez l'option la plus adéquate, cochez et voici une nouvelle fenêtre vous demandant de préciser votre choix jusqu'à arriver sur la fenêtre "Ce que vous pouvez faire".Soyons honnêtes, les choix offerts sont loin d'être satisfaisants... Et vous ne pouvez presque rien faire puisque Facebook proposera simplement de bloquer la page ou de ne plus voir son contenu (un peu la politique de l'autruche "ce que je ne vois pas n'existe pas"). Au mieux vous pouvez demander que les informations soient étudiées.En cas d'étude du contenu, vous aurez au mieux une réponse automatique (après examen) comme quoi non ce n'est pas contraire à la politique du réseau social (retour aux options "bloquer" ou "Ne plus voir").Si après examen il s'avère que le contenu va bien à l'encontre des standards de la communauté facebookienne, vous aurez droit au message suivant : "Nous avons examiné la Page que vous avez signalée car il/elle montre une personne s'infligeant des blessures (dans le cas ici d'un signalement de page incitant aux automutilations et au suicide, NDLR). Nous avons déterminé qu'il allait à l'encontre de nos Standards de la communauté et l'avons supprimé. Nous vous remercions pour le signalement que vous nous avez adressé. Nous avons informé (l'auteur du contenu) de la suppression de sa Page sans lui dire qui l'a signalée."Cela peut représenter une petite victoire, mais en réalité ce n'est que du vent car bien que soit disant supprimée, dans l'exemple pris la page est toujours en ligne près d'un mois après les signalements.Et que se passe-t-il si quelqu'un publie une photo de vous et que vous ne le désirez pas? La réponse est sensiblement la même: rien (ou presque). Car après avoir signalé la publication, le site vous demandera pourquoi vous ne voulez pas voir cette photo de vous (avec les options suivantes : Parce c'est une mauvaise photo de moi, C'est inapproprié, Elle me rend triste, C'est gênant ou Autre). Les seules solutions proposées seront d'envoyer un message à la personne pour résoudre le problème, de demander à la personne de retirer la photo, ou de bloquer la personne... retour à la case départ, le serpent qui se mord la queue.Moralité, la suppression d'une publication montrant un sein ou d'un tableau connu représentant "l'origine du monde" se fera bien plus rapidement que celle d'un contenu incitant les jeunes à l'automutilation et au suicide...