Les enregistrements, des données audio et des données de vol, pourraient s'avérer décisifs pour déterminer la cause du crash samedi de l'avion de transport militaire, qui a décidé l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la Turquie à immobiliser temporairement leurs Airbus A400M.

"Les deux boîtes noires ont été trouvées ce matin sur le lieu du crash et elles ont été données au juge d'instruction responsable de l'enquête judiciaire", a indiqué le ministère des Travaux publics dans un communiqué.

Les enregistrements, des données audio et des données de vol, pourraient s'avérer décisifs pour déterminer la cause du crash samedi de l'avion de transport militaire, qui a décidé l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la Turquie à immobiliser temporairement leurs Airbus A400M. "Les deux boîtes noires ont été trouvées ce matin sur le lieu du crash et elles ont été données au juge d'instruction responsable de l'enquête judiciaire", a indiqué le ministère des Travaux publics dans un communiqué.