De précédents bilans faisaient état de 15 puis de 30 blessés. Il a été revu à la hausse en fin de journée jeudi par la mairie d'Arganda del Rey, à 27 km au sud-est de Madrid, où le sinistre s'est produit, le portant à 37 blessés. Selon les secours, parmi les trois blessés graves, figurent deux grands brûlés et une personne atteinte d'une fracture du bassin. Une première explosion probablement suivie d'autres s'était produite en fin de matinée sur le site de l'entreprise de recyclage Requimsa, spécialisée dans le traitement de produits dangereux, selon la mairie et les pompiers. Selon le site internet de la société, celle-ci gérait "la collecte tous types de déchets dangereux" et récupérait "des solvants résiduels".

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Vers 18h30, les installations étaient totalement calcinées selon une vidéo diffusée sur Twitter par les secours. Les pompiers annonçaient pour leur part avoir "totalement maîtrisé" l'incendie, même s'il n'était pas complètement éteint. En fin de matinée, le centre des secours de la région de Madrid avait fait état de l'évacuation de cinq établissements scolaires et d'habitations et installations situées dans un rayon de 500 mètres autour de la zone de l'explosion. "Il a été demandé aux habitants de ne pas sortir dans les rues et de maintenir les fenêtres fermées", avait précisé le porte-parole de la mairie, ajoutant cependant que "la qualité de l'air est normale" dans la zone.

De précédents bilans faisaient état de 15 puis de 30 blessés. Il a été revu à la hausse en fin de journée jeudi par la mairie d'Arganda del Rey, à 27 km au sud-est de Madrid, où le sinistre s'est produit, le portant à 37 blessés. Selon les secours, parmi les trois blessés graves, figurent deux grands brûlés et une personne atteinte d'une fracture du bassin. Une première explosion probablement suivie d'autres s'était produite en fin de matinée sur le site de l'entreprise de recyclage Requimsa, spécialisée dans le traitement de produits dangereux, selon la mairie et les pompiers. Selon le site internet de la société, celle-ci gérait "la collecte tous types de déchets dangereux" et récupérait "des solvants résiduels".Vers 18h30, les installations étaient totalement calcinées selon une vidéo diffusée sur Twitter par les secours. Les pompiers annonçaient pour leur part avoir "totalement maîtrisé" l'incendie, même s'il n'était pas complètement éteint. En fin de matinée, le centre des secours de la région de Madrid avait fait état de l'évacuation de cinq établissements scolaires et d'habitations et installations situées dans un rayon de 500 mètres autour de la zone de l'explosion. "Il a été demandé aux habitants de ne pas sortir dans les rues et de maintenir les fenêtres fermées", avait précisé le porte-parole de la mairie, ajoutant cependant que "la qualité de l'air est normale" dans la zone.