Pour les repérer, le bureau a croisé les 40 000 noms du personnel européen, dont les principaux responsables de la Commission, avec les 430 000 noms répertoriés da...

Pour les repérer, le bureau a croisé les 40 000 noms du personnel européen, dont les principaux responsables de la Commission, avec les 430 000 noms répertoriés dans les fichiers des Panama Papers. Résultat : selon les sources, entre quatre et six enquêtes sérieuses seraient en cours, en plus de celle ouverte sur l'ex-commissaire néerlandaise Neelie Kroes (photo). Le directeur de l'Olaf s'est dit heureux que si peu de cas soient révélés. Espérons néanmoins que le bureau aille au bout de ses ambitions, malgré la réduction de son personnel d'enquête : il vient de présenter son rapport annuel, qui affiche 272 dossiers clôturés en 2016 - ce qui est moins que l'année précédente avec le nombre record de 304 enquêtes bouclées. Quant aux nouvelles enquêtes ouvertes, on en est à 219 pour chacune de ces deux années.