Cette annonce est intervenue au moment même où débutait à la Chambre des représentants une réunion pour voter une motion de défiance contre le ministre de la Justice Bill Barr qui a refusé de livrer la version complète du document. "Ni la Maison Blanche ni le ministre de la Justice (Bill) Barr ne répondront aux demandes illégales" des démocrates, a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif.

"Les Américains voient clairement que les manoeuvres désespérées de Jerry Nadler (chef de la commission judiciaire de la Chambre des représentants) visent à les détourner des succès historiques du président (Donald Trump) et d'une économie florissante", a-t-elle ajouté.

M. Nalder a immédiatement dénoncé une initiative "sans précédent", appelant tous les élus à réagir au nom "des institutions". "Personne, ni le ministre de la Justice, ni le président, ne peut être au-dessus de la loi", a-t-il martelé.

Cette annonce est intervenue au moment même où débutait à la Chambre des représentants une réunion pour voter une motion de défiance contre le ministre de la Justice Bill Barr qui a refusé de livrer la version complète du document. "Ni la Maison Blanche ni le ministre de la Justice (Bill) Barr ne répondront aux demandes illégales" des démocrates, a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif."Les Américains voient clairement que les manoeuvres désespérées de Jerry Nadler (chef de la commission judiciaire de la Chambre des représentants) visent à les détourner des succès historiques du président (Donald Trump) et d'une économie florissante", a-t-elle ajouté.M. Nalder a immédiatement dénoncé une initiative "sans précédent", appelant tous les élus à réagir au nom "des institutions". "Personne, ni le ministre de la Justice, ni le président, ne peut être au-dessus de la loi", a-t-il martelé.