Un homme de ménage a été très légèrement blessé dans l'explosion, qui s'est produite à l'entrée du parking à environ 500 mètres du célèbre temple de l'Egypte antique. Les forces de sécurité ont immédiatement ouvert le feu sur deux autres assaillants, selon un officier contacté sur place par l'AFP par téléphone. Selon un autre responsable, les deux hommes ont été tués. Les touristes qui se trouvaient dans le temple y ont été immédiatement consignés par la police qui a sécurisé les lieux. Aucun n'a été blessé, a affirmé un haut responsable du ministère des Antiquités sur place. L'Egypte est le théâtre de nombreux attentats depuis que l'armée a destitué et arrêté le président islamiste élu Mohamed Morsi en 2013, et que le nouveau pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi a lancé une très sanglante répression contre ses partisans. Mais, jusqu'alors, les cibles de ces attaques étaient exclusivement les forces de sécurité, en dehors d'un attentat suicide ayant tué trois touristes sud-coréens et le chauffeur de leur bus en février 2014 au poste-frontière de Taba, dans le Sinaï, alors qu'ils passaient d'Egypte en Israël.

Un homme de ménage a été très légèrement blessé dans l'explosion, qui s'est produite à l'entrée du parking à environ 500 mètres du célèbre temple de l'Egypte antique. Les forces de sécurité ont immédiatement ouvert le feu sur deux autres assaillants, selon un officier contacté sur place par l'AFP par téléphone. Selon un autre responsable, les deux hommes ont été tués. Les touristes qui se trouvaient dans le temple y ont été immédiatement consignés par la police qui a sécurisé les lieux. Aucun n'a été blessé, a affirmé un haut responsable du ministère des Antiquités sur place. L'Egypte est le théâtre de nombreux attentats depuis que l'armée a destitué et arrêté le président islamiste élu Mohamed Morsi en 2013, et que le nouveau pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi a lancé une très sanglante répression contre ses partisans. Mais, jusqu'alors, les cibles de ces attaques étaient exclusivement les forces de sécurité, en dehors d'un attentat suicide ayant tué trois touristes sud-coréens et le chauffeur de leur bus en février 2014 au poste-frontière de Taba, dans le Sinaï, alors qu'ils passaient d'Egypte en Israël.