Steven De Smet, chargé de la communication chez Ikea Belgique, a confirmé qu'une faible quantité de viande de porc avait effectivement été retrouvée dans les lasagnes. Il a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'un cas de contamination mais qu'il n'y avait aucun danger pour la santé.

"Le 22 mars, Ikea Belgique a appris du SPF Economie que des traces de viande de porc avaient probablement été détectées dans un lot de lasagne d'élan. Nous avons immédiatement annoncé un arrêt de la vente. Nous n'avons eu la confirmation de la concentration qu'hier après-midi. Elle s'élève à 1,4%", a-t-il précisé. "D'autres tests ont prouvé que seul un lot avait été contaminé mais, par précaution, nous avons annoncé l'arrêt de la vente de tous les lots."

Steven De Smet insiste encore sur le fait qu'il s'agit d'un cas de contamination et non d'une fraude.

Les lasagnes, que l'on peut acheter en surgelé dans les magasins Ikea, sont fabriquées par l'entreprise suédoise Dafgård.

Ikea avait déjà dû retirer, plus tôt dans l'année, les boulettes "köttbullar" contenant de la viande de cheval et des tartes aux amandes présentant des traces de bactéries intestinales.

Steven De Smet, chargé de la communication chez Ikea Belgique, a confirmé qu'une faible quantité de viande de porc avait effectivement été retrouvée dans les lasagnes. Il a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'un cas de contamination mais qu'il n'y avait aucun danger pour la santé. "Le 22 mars, Ikea Belgique a appris du SPF Economie que des traces de viande de porc avaient probablement été détectées dans un lot de lasagne d'élan. Nous avons immédiatement annoncé un arrêt de la vente. Nous n'avons eu la confirmation de la concentration qu'hier après-midi. Elle s'élève à 1,4%", a-t-il précisé. "D'autres tests ont prouvé que seul un lot avait été contaminé mais, par précaution, nous avons annoncé l'arrêt de la vente de tous les lots." Steven De Smet insiste encore sur le fait qu'il s'agit d'un cas de contamination et non d'une fraude. Les lasagnes, que l'on peut acheter en surgelé dans les magasins Ikea, sont fabriquées par l'entreprise suédoise Dafgård. Ikea avait déjà dû retirer, plus tôt dans l'année, les boulettes "köttbullar" contenant de la viande de cheval et des tartes aux amandes présentant des traces de bactéries intestinales.