Récemment, Donald Trump a fait grand bruit en imposant une interdiction de voyage aux habitants de sept pays musulmans. Pendant 90 jours, les personnes nées en Somalie, au Soudan, en Irak, en Libye, au Yémen ou en Iran n'avaient pas le droit d'entrer aux États-Unis. Pour les réfugiés, l'interdiction était de 120 jours et dans le cas de la Syrie pour une durée indéterminée. Entre-temps, le juge a suspendu l'interdiction, mais l'administration Trump fait appel contre cette décision.
...