"Un troisième sommet pourrait avoir lieu", a déclaré Donald Trump en recevant son homologue sud-coréen Moon Jae-in dans le Bureau ovale, précisant qu'il en discuterait avec ce dernier sans cependant donner d'indication de calendrier. "Nous voulons que les sanctions restent en place", a-t-il ajouté, tout en réaffirmant avoir de bonnes relations avec Kim Jong Un. "Espérons que cela puisse aboutir à de bonnes nouvelles (...) pour le monde", a-t-il ajouté.

Depuis l'échec de Hanoï, l'administration Trump martèle qu'elle souhaite aboutir à un "grand accord" qui permette d'un coup la "dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée de la Corée du Nord" en échange de la levée des sanctions qui étranglent l'économie de ce pays.

"Un troisième sommet pourrait avoir lieu", a déclaré Donald Trump en recevant son homologue sud-coréen Moon Jae-in dans le Bureau ovale, précisant qu'il en discuterait avec ce dernier sans cependant donner d'indication de calendrier. "Nous voulons que les sanctions restent en place", a-t-il ajouté, tout en réaffirmant avoir de bonnes relations avec Kim Jong Un. "Espérons que cela puisse aboutir à de bonnes nouvelles (...) pour le monde", a-t-il ajouté. Depuis l'échec de Hanoï, l'administration Trump martèle qu'elle souhaite aboutir à un "grand accord" qui permette d'un coup la "dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée de la Corée du Nord" en échange de la levée des sanctions qui étranglent l'économie de ce pays.