Le médecin en question, Ulrich Klopfer, était décédé le 3 septembre. L'avocat qui a fait la découverte a prévenu les forces de l'ordre, qui sont venues enlever les restes humains. La famille du médecin collabore pleinement à l'enquête qui a été entamée. Le médecin était spécialisé dans les avortements. Il pratiquait dans l'État voisin d'Indiana mais, selon le New York Times, sa licence pour les avortements avait été retirée car il n'utilisait pas les méthodes les plus modernes.

Le médecin en question, Ulrich Klopfer, était décédé le 3 septembre. L'avocat qui a fait la découverte a prévenu les forces de l'ordre, qui sont venues enlever les restes humains. La famille du médecin collabore pleinement à l'enquête qui a été entamée. Le médecin était spécialisé dans les avortements. Il pratiquait dans l'État voisin d'Indiana mais, selon le New York Times, sa licence pour les avortements avait été retirée car il n'utilisait pas les méthodes les plus modernes.