Les premières de ces fosses avaient été découvertes en août par le collectif El Solecito, un regroupement de familles de disparus, dans le quartier du port de Veracruz.

Depuis ce jour, 124 fosses clandestines ont été repérées au total, et suite aux fouilles menées dans 121 d'entre-elles, 242 crânes ont été ramenés à la surface, a précisé à l'AFP un haut fonctionnaire auprès du parquet général, sous le sceau de l'anonymat.

Selon une autre source proche de l'enquête, également anonyme, "on a trouvé dans ces fosses de nombreux vêtements appartenant à des jeunes femmes, des papiers, des chaussures, des habits qui correspondent à des jeunes de quartier".

Lucia Diaz, la présidente de El Solecito, à la recherche depuis 2013 de son fils de 29 ans, disparu, a donné des chiffres similaires, en précisant qu'"une zone reste à explorer".

Selon une source militaire impliquée dans ces travaux de recherche, toujours sous condition d'anonymat, les "victimes ont probablement été enterrées par des délinquants, avec la complicité des autorités locales". "L'Etat de Veracruz est ahurissant actuellement en terme de disparitions, d'enlèvements, d'insécurité, de violence, de braquages, etc", a insisté Mme Diaz.

Selon le Registre national des personnes disparues ou enlevées, 722 personnes ont disparu dans cet Etat depuis 2010. Mais selon El Solecito le nombre pourrait être beaucoup plus élevé, de nombreuses familles craignant de porter plainte.

Depuis 2006 il y a eu plus 170.000 assassinats et environ 28.000 disparitions à travers le Mexique, mais ces chiffres n'indiquent pas la proportion de victimes dues au crime organisé.

L'Etat de Veracruz, l'un des plus violents du pays, est notamment marqué par la lutte sanglante entre deux cartels, les Zetas et Jalisco Nueva Generacion.

Les premières de ces fosses avaient été découvertes en août par le collectif El Solecito, un regroupement de familles de disparus, dans le quartier du port de Veracruz.Depuis ce jour, 124 fosses clandestines ont été repérées au total, et suite aux fouilles menées dans 121 d'entre-elles, 242 crânes ont été ramenés à la surface, a précisé à l'AFP un haut fonctionnaire auprès du parquet général, sous le sceau de l'anonymat.Selon une autre source proche de l'enquête, également anonyme, "on a trouvé dans ces fosses de nombreux vêtements appartenant à des jeunes femmes, des papiers, des chaussures, des habits qui correspondent à des jeunes de quartier".Lucia Diaz, la présidente de El Solecito, à la recherche depuis 2013 de son fils de 29 ans, disparu, a donné des chiffres similaires, en précisant qu'"une zone reste à explorer".Selon une source militaire impliquée dans ces travaux de recherche, toujours sous condition d'anonymat, les "victimes ont probablement été enterrées par des délinquants, avec la complicité des autorités locales". "L'Etat de Veracruz est ahurissant actuellement en terme de disparitions, d'enlèvements, d'insécurité, de violence, de braquages, etc", a insisté Mme Diaz.Selon le Registre national des personnes disparues ou enlevées, 722 personnes ont disparu dans cet Etat depuis 2010. Mais selon El Solecito le nombre pourrait être beaucoup plus élevé, de nombreuses familles craignant de porter plainte.Depuis 2006 il y a eu plus 170.000 assassinats et environ 28.000 disparitions à travers le Mexique, mais ces chiffres n'indiquent pas la proportion de victimes dues au crime organisé.L'Etat de Veracruz, l'un des plus violents du pays, est notamment marqué par la lutte sanglante entre deux cartels, les Zetas et Jalisco Nueva Generacion.