Ces députés, issus du S&D (sociaux-démocrates), de la GUE (gauche radicale), des Verts et de l'EFDD (eurosceptiques), veulent convaincre leurs collègues de voter l'auto-saisine de la commission des affaires juridiques. Le temps presse, puisque le délai pour intenter un recours en annulation contre la décision de la Commission européenne de renouveler l'autorisation du glyphosate est de deux mois et 24 jours après la publication de la décision au Journal officiel de l'Union européenne.

Les eurodéputés espèrent aussi qu'un Etat membre saisira la Cour de Justice de l'Union européenne d'un recours en annulation, comme la Suède l'avait fait dans le dossier des perturbateurs endocriniens.

Cette annonce a été faite alors que la Commission s'apprête à dire comment elle compte répondre à l'initiative citoyenne européenne (ICE) réclamant l'interdiction du glyphosate.

Ces députés, issus du S&D (sociaux-démocrates), de la GUE (gauche radicale), des Verts et de l'EFDD (eurosceptiques), veulent convaincre leurs collègues de voter l'auto-saisine de la commission des affaires juridiques. Le temps presse, puisque le délai pour intenter un recours en annulation contre la décision de la Commission européenne de renouveler l'autorisation du glyphosate est de deux mois et 24 jours après la publication de la décision au Journal officiel de l'Union européenne. Les eurodéputés espèrent aussi qu'un Etat membre saisira la Cour de Justice de l'Union européenne d'un recours en annulation, comme la Suède l'avait fait dans le dossier des perturbateurs endocriniens. Cette annonce a été faite alors que la Commission s'apprête à dire comment elle compte répondre à l'initiative citoyenne européenne (ICE) réclamant l'interdiction du glyphosate.