"J'ai été très surpris que ce morceau soit resté inconnu pendant aussi longtemps", a confié ce membre du parti SPD à l'agence de presse dpa. La Fondation du Mur de Berlin a confirmé l'authenticité du fragment. Celui-ci, constitué de béton, long d'environ 20 mètres et avec des porte-lampes, est désormais repris dans la liste des monuments, explique Ephraim Gothe. Il faisait partie d'un mur du périmètre de sécurité aux abords de la zone frontalière, une sécurité supplémentaire pour le vrai Mur.

Les victimes de la construction du Mur ont été commémorées lundi. Le 13 août 1961, sous la direction du secrétaire général Walter Ulbricht, le Parti socialiste unifié d'Allemagne (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands) avait commencé l'érection de ce mur. La forteresse d'environ 155 kilomètres de long a scindé Berlin en deux durant plus de 28 ans. La séparation de la ville n'a pris fin qu'avec sa chute, le 9 novembre 1989.

"J'ai été très surpris que ce morceau soit resté inconnu pendant aussi longtemps", a confié ce membre du parti SPD à l'agence de presse dpa. La Fondation du Mur de Berlin a confirmé l'authenticité du fragment. Celui-ci, constitué de béton, long d'environ 20 mètres et avec des porte-lampes, est désormais repris dans la liste des monuments, explique Ephraim Gothe. Il faisait partie d'un mur du périmètre de sécurité aux abords de la zone frontalière, une sécurité supplémentaire pour le vrai Mur. Les victimes de la construction du Mur ont été commémorées lundi. Le 13 août 1961, sous la direction du secrétaire général Walter Ulbricht, le Parti socialiste unifié d'Allemagne (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands) avait commencé l'érection de ce mur. La forteresse d'environ 155 kilomètres de long a scindé Berlin en deux durant plus de 28 ans. La séparation de la ville n'a pris fin qu'avec sa chute, le 9 novembre 1989.