Mercredi soir, des violences ont à nouveau éclaté à la frontière serbo-kosovare. Un des deux postes-frontières a été incendié par une centaine de jeunes .

Plus tôt dans l'après-midi, les unités spéciales de la police du Kosovo déployées lundi soir sur les deux postes frontaliers s'étaient pourtant retirées. Ce déploiement est à la source du regain de tension entre la Serbie et le Kosovo. Une manifestation de serbes kosovars avait bloqué le passage des policiers et l'un d'eux est décédé suite à cet incident.

"Inacceptable" selon l'UE

Depuis lundi, les tensions liées au différend douanier entre le Kosovo et la Serbie sont croissantes. Ce qui fait réagir l'Union européenne qui demande de réinstaurer un dialogue entre le Kosovo et la Serbie. Ainsi, le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a dénoncé ces actes de violence comme "inacceptables" et "intolérables". Elle a appelé les deux pays à mettre "sans retard" un terme à la violence de ces derniers-jours.

Le vif.be avec Belga

Mercredi soir, des violences ont à nouveau éclaté à la frontière serbo-kosovare. Un des deux postes-frontières a été incendié par une centaine de jeunes . Plus tôt dans l'après-midi, les unités spéciales de la police du Kosovo déployées lundi soir sur les deux postes frontaliers s'étaient pourtant retirées. Ce déploiement est à la source du regain de tension entre la Serbie et le Kosovo. Une manifestation de serbes kosovars avait bloqué le passage des policiers et l'un d'eux est décédé suite à cet incident. "Inacceptable" selon l'UE Depuis lundi, les tensions liées au différend douanier entre le Kosovo et la Serbie sont croissantes. Ce qui fait réagir l'Union européenne qui demande de réinstaurer un dialogue entre le Kosovo et la Serbie. Ainsi, le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a dénoncé ces actes de violence comme "inacceptables" et "intolérables". Elle a appelé les deux pays à mettre "sans retard" un terme à la violence de ces derniers-jours. Le vif.be avec Belga