"Je remercie Dieu que personne n'ait été blessé et les forces de l'ordre courageuses et efficaces qui nous protègent", a déclaré l'artiste de 75 ans, dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Il y a quelque chose de plus puissant que les bombes: c'est votre bulletin de vote. Les gens DOIVENT voter", a-t-il ajouté. Un colis suspect a été repéré et neutralisé jeudi matin dans les bureaux de sa société de production, Tribeca à Manhattan. Le paquet était similaire à ceux envoyés à l'ancien président démocrate Barack Obama ou encore à l'ex-secrétaire d'Etat Hillary Clinton, qui contenaient chacun un engin explosif artisanal.

De nombreuses autres personnalités hostiles au président Trump, dont plusieurs parlementaires démocrates, ont reçu des paquets comparables, qui n'ont fait aucune victime.

Robert de Niro, acteur fétiche du cinéaste Martin Scorsese, a participé à de nombreuses manifestations anti-Trump. Il avait même insulté publiquement le milliardaire républicain en février lors de la cérémonie des Tony, récompenses de Broadway.

Personne n'a revendiqué l'envoi de ces colis et la police a lancé une chasse à l'homme pour en retrouver le ou les auteurs.

Cette série a donné une tonalité menaçante aux débats politiques avant les élections du 6 novembre, qui ont une valeur de test pour le président Trump à la moitié de son mandat.