Si le Royaume-Uni est considéré comme le premier pays de la révolution industrielle au milieu du XVIIIe siècle, c'est en partie grâce à un heureux hasard, mais aussi à un trait de caractère spécifique à l'empire britannique. Les conséquences ont été considérables, car le pays trouvait les bases matérielles et technologiques qui lui ont permis d'étendre sa domination sur le plan mondial.

Les Australiens blancs ont longtemps imaginé qu'au contraire des Etats-Unis par exemple, l'Australie coloniale ne reposait pas sur le sang, la conquête et la répression. Ils pensaient que ce sont d'audacieux pionniers qui ont fait la grandeur de ce pays. Une légende qui ne tenait compte ni des occupants d'origine ni de leur histoire.

Le Royaume-Uni est aujourd'hui un seul Etat, mais cela n'a pas toujours été le cas. Il est né, voici des siècles, de la réunion d'entités plus ou moins indépendantes. Lorsque les Britanniques ont commencé à conquérir le monde au XVIIe siècle, les relations entre ces entités se sont modifiées à plusieurs reprises.