Ces documents, diffusés en ligne dimanche matin, indiquent que M. Cameron a payé un peu moins de 76.000 livres (94.000 euros) d'impôts sur quelque 200.000 livres (248.000 euros) de revenus en 2014-2015. Les montants sont similaires pour l'exercice 2013-2014. M. Cameron a également reçu à deux reprises la somme de 100.000 livres de la part de sa mère en 2011, selon The Guardian, qui, en tant que membre de l'International Consortium of Investigative Journalists, a pu consulter les Panama Papers. Ces dons sont sujets à polémique, étant donné qu'ils permettent d'éluder les droits de succession, qui atteindraient 80.000 livres dans ce cas-ci (99.000 euros). Selon le porte-parole de M. Cameron, ses parents ont légué quelques années auparavant une ancienne demeure à son frère, et la somme en question correspond à la part qui revenait au Premier ministre.