Des poursuites judiciaires ont été engagées contre des suspects en Géorgie, en Ukraine, en Moldavie et aux Etats-Unis, tandis que cinq citoyens russes sont toujours en fuite, a déclaré l'agence européenne de coopération entre les polices criminelles Europol lors d'une conférence de presse à La Haye.